Projets

Nos projets pour 2016

LLe Laos, encore considéré comme un des pays les plus pauvres du monde, abrite de nombreux villages privés de toute forme d’aide. Les minorités ethniques sont les premières touchées et les besoins de ces populations reculées sont immenses et mettent de toute évidence la survie de ces peuples en péril.

Chaque année, les demandes d’aide soumises à Terre des Sourires sont croissantes et toutes sont axées sur leurs trois principaux domaines d’intervention soit l’eau, l’éducation et la santé. Elles ne concernent plus uniquement les régions dans lesquelles TdS intervient mais s’étendent sur l’ensemble du Pays. Sur la base d’entretiens et d’enquêtes de terrain, nous déterminons parmi les demandes qui nous sont faites les villages qui nous semblent les plus nécessiteux et  qui se trouvent dans des situations d’urgence.

Ses objectifs pour 2016 :

Projets d'eau

Construction de puits dans les villages les plus recules du Laos

Extrêmement difficiles d’accès, les villages dans lesquels TdS intervient, connaissent des conditions de vie particulièrement précaires. L’absence de soins, d’eau et d’hygiène fait du quotidien de ces habitants une lutte permanente. Ne bénéficiant que de maigres cultures vivrières, la population est régulièrement sujette à des problèmes de malnutrition. Pour répondre aux besoins les plus urgents de ces communautés, Terre des Sourires prévoit la construction de puits et de citernes de stockage dans ces villages des plus démunis.

L’accès à de l’eau potable favorisera de manière concrète et efficace les conditions de vie générale des villageois :

  • Améliorant les conditions d’hygiène et de santé
  • Optimisant les cultures (agrandissement et cultures variées)
  • Réduisant les maladies liées à la consommation d’eau contaminée.
Projets Sante

Formation continue des populations sur les notions elementaires

Notre équipe laotienne assure des visites régulières au sein des villages où nous intervenons. Un rappel continu des notions élémentaires d’hygiène est donné à l’ensemble des villageois et tout spécifiquement aux personnes en charge de ce « poste ». En effet, au sein de chaque communauté, des villageois se proposent pour assurer un rôle qu’ils peuvent choisir et pour lequel ils se sentent capables d’assumer (entretien des puits, des écoles, transmissions de connaissances, etc.).

Dans le domaine de la santé, les enseignants sont principalement impliqués dans la démarche de transmissions des connaissances. L’école est considérée comme un lieu fondamental pour sensibiliser les enfants à ces règles élémentaires. Les élèves vont, par la suite, retransmettre leur savoir au sein de leur famille.

Nous sommes conscients que ce travail autour des différentes notions d’hygiène doit être régulier afin que les villageois puissent les intégrer et les appliquer au mieux. C’est pour cette raison, qu’n travail important de sensibilisation autour du domaine de la santé est assumé tout au long de l’année par nos partenaires locaux ainsi que nos collaborateurs suisses lors de leur présence sur le terrain

 

Nous avons besoin de vous!

Pour répondre au plus vite à ces situations d’urgence, TdS a besoin de soutien financier.
C’est pourquoi nous faisons appel à vous et à votre générosité pour poursuivre nos actions auprès de ces populations précarisées.